0
fr
US
Livraison Gratuite dès $25
X
× SuperSmart S'informer par question de santé Nouveaux articles Articles populaires Visiter notre boutique Mon compte Smart Prescription Blog Programme de fidélisation Langue: Français
Fatigue chronique et manque d'énergie Guides et tutoriels

Peut-on cumuler les compléments alimentaires ? Comment s’y prendre ?

Est-il possible d’associer plusieurs compléments alimentaires ? Comment bénéficier au mieux de leurs effets combinés ? Toutes les réponses dans cet article.
Compléments alimentaires mélangés dans un gobelet
Découvrez quels compléments associer et lesquels il vaut mieux éviter de combiner.
Rédaction Supersmart.
2021-06-09Commentaires (0)

Cumuler les compléments alimentaires, une bonne idée ?

La réponse est simple : oui ! Vous pouvez parfaitement miser sur différents compléments alimentaires pour augmenter et diversifier vos apports en vitamines, minéraux et phytonutriments – à condition qu’ils soient de bonne qualité.

Par ailleurs, l’association de certains suppléments peut être judicieuse pour bénéficier d’une action synergique venant potentialiser les effets escomptés (1).

Bien entendu, il convient toutefois de respecter quelques règles préalables pour bénéficier d’une supplémentation saine et sécuritaire.

Respecter les posologies indiquées

Avec un seul complément, le respect des posologies mentionnées par le fabricant est déjà primordial. C'est d'autant plus important quand vous en associez plusieurs !

Nombre de gélules quotidiennes, moment optimal des prises, etc., ces informations essentielles sont généralement indiquées sur l’emballage et vous assurent une absorption adéquate des nutriments. Référez-vous-y systématiquement.

Combiner les compléments pour cibler un ou plusieurs problèmes

Lorsqu’elles sont bien menées, les combinaisons de compléments offrent une vraie souplesse d’utilisation.

On peut globalement associer les suppléments de deux manières :

Libre à vous de décider ! N'hésitez pas à faire le point avec un professionnel de santé qui saura définir à vos côtés une stratégie adaptée.

Éviter le cumul des mêmes composés actifs

Quand on veut s’attaquer de front à certains problèmes, on recoupe parfois sans le vouloir les mêmes substances. Pour éviter tout risque de surdosage, la solution est simple : garder un œil ouvert sur les différentes formulations.

Petit exemple : mettons que vous vous supplémentiez en coenzyme Q10, par exemple avec CoQ10 + Tocotrienols. Plutôt que d'y associer un autre complément riche en Q10, optez donc pour un complément qui contienne d'autres nutriments bons pour le coeur (comme Triple Protect, riche en vitamines et extraits végétaux).

Observer un temps de pause entre deux cures

Vous enchaînez et mélangez les suppléments sans vous arrêter ? De temps à autres, laissez votre corps souffler, histoire qu’il ne s’habitue pas à une supplémentation donnée. Espacez donc vos cures d’un même complément de quelques semaines.

Ne pas associer des supplémentations antagonistes

Évidemment, certaines supplémentations possèdent des effets contraires qu’il n’est pas pertinent de combiner.

Prenons un exemple simple : vous peinez à tomber dans les bras de Morphée. Vous envisagez donc de vous tourner vers une supplémentation à base de passiflore, plante qui favorise un sommeil réparateur (comme Advanced Sleep Formula, qui renferme également mélatonine et valériane). Ne l’associez pas simultanément avec de la caféine, de la théine ou du maca qui viendraient plutôt « brouiller » le message !

Rassurez-vous, toutefois : vous avez tout à fait la possibilité d'opter pour des compléments qui contiennent ces derniers composés en matinée, afin de démarrer la journée d'un meilleur pied.

Rester vigilant en cas de prise de médicaments

Petit aparté sur les traitements médicaux : dans ces cas précis, une plus grande vigilance s’impose. Certains compléments alimentaires – tout particulièrement lorsqu’ils sont cumulés – peuvent interagir avec des médicaments. Ils sont alors susceptibles de réduire ou d’amplifier leur efficacité.

Citons par exemple le cas des traitements anticoagulants, dont l’objectif premier reste de fluidifier le sang. Une co-supplémentation du type ginkgo biloba et oméga-3 risque d'accentuer excessivement ce phénomène (3).

Dans la même idée, une association valériane-passiflore peut renchérir les effets de somnolence des anxiolytiques et antidépresseurs (4).

La prise de lévothyroxine (souvent prescrite en cas d’hypothyroïdie) exige également quelques précautions. Si vous suivez des supplémentations en fer, calcium, magnésium et/ou zinc, il convient de les prendre à distance de votre traitement – sous peine d’altérer son action sur la thyroïde (5). Une nouvelle fois, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin ou pharmacien au moindre doute.

Prendre ses compléments au bon moment

Cumul ou non, le contexte dans lequel le complément alimentaire est ingéré conditionne aussi son efficacité.

Dans le cas précis des vitamines, privilégiez les prises au moment des repas. Conjointement à un apport en graisses, les vitamines dites « liposolubles » (A, D, E et K) sont en effet mieux assimilées (6).

Dans le même ordre d'idée, il convient d'espacer de deux heures la prise d'un complément de fer et celle d'un complément de zinc, pour optimiser leur assimilation.

Pour approfondir ce sujet, découvrez sur notre blog comment l’heure de prise des compléments influe sur leur biodisponibilité.

Harmoniser ses cures au rythme des saisons

Au cours de l’année, notre corps subit des ruptures de rythme, notamment lors des changements de saison. Cumuler certaines supplémentations de manière appropriée peut justement contribuer à rétablir cet équilibre.

Vos cheveux se rebellent à l’arrivée de l’automne ? Ce peut être le bon moment d’opter pour un combo biotine + zinc, qui participent tous deux au maintien d’une chevelure normale (7). Les frimas de l’hiver se font sentir ? Les vitamines C et D, qui contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire, ont également toute leur place (8).

Précaution avec les plus fragiles

Rappel important pour conclure : malgré tous les bénéfices qu’ils peuvent apporter, les compléments alimentaires ne conviennent pas forcément aux publics les plus fragiles.

Nous déconseillons donc aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et aux personnes souffrant de pathologies lourdes d’entreprendre une autosupplémentation.

Références scientifiques

  1. van Ballegooijen AJ, Pilz S, Tomaschitz A, Grübler MR, Verheyen N. The Synergistic Interplay between Vitamins D and K for Bone and Cardiovascular Health: A Narrative Review. Int J Endocrinol. 2017;2017:7454376. doi:10.1155/2017/7454376
  2. Patumraj S, Wongeakin N, Sridulyakul P, Jariyapongskul A, Futrakul N, Bunnag S. Combined effects of curcumin and vitamin C to protect endothelial dysfunction in the iris tissue of STZ-induced diabetic rats. Clin Hemorheol Microcirc. 2006;35(4):481-9. PMID: 17148847.
  3. Chan AL, Leung HW, Wu JW, Chien TW. Risk of hemorrhage associated with co-prescriptions for Ginkgo biloba and antiplatelet or anticoagulant drugs. J Altern Complement Med. 2011 Jun;17(6):513-7. doi: 10.1089/acm.2010.0295. PMID: 21649517.
  4. Carrasco MC, Vallejo JR, Pardo-de-Santayana M, Peral D, Martín MA, Altimiras J. Interactions of Valeriana officinalis L. and Passiflora incarnata L. in a patient treated with lorazepam. Phytother Res. 2009 Dec;23(12):1795-6. doi: 10.1002/ptr.2847. PMID: 19441067.
  5. Zamfirescu I, Carlson HE. Absorption of levothyroxine when coadministered with various calcium formulations. Thyroid. 2011;21(5):483-486. doi:10.1089/thy.2010.0296
  6. Mulligan GB, Licata A. Taking vitamin D with the largest meal improves absorption and results in higher serum levels of 25-hydroxyvitamin D. J Bone Miner Res. 2010 Apr;25(4):928-30. doi: 10.1002/jbmr.67. PMID: 20200983.
  7. El-Esawy FM, Hussein MS, Ibrahim Mansour A. Serum biotin and zinc in male androgenetic alopecia. J Cosmet Dermatol. 2019 Feb 3. doi: 10.1111/jocd.12865. Epub ahead of print. PMID: 30714301.
  8. Shaik-Dasthagirisaheb YB, Varvara G, Murmura G, Saggini A, Caraffa A, Antinolfi P, Tete' S, Tripodi D, Conti F, Cianchetti E, Toniato E, Rosati M, Speranza L, Pantalone A, Saggini R, Tei M, Speziali A, Conti P, Theoharides TC, Pandolfi F. Role of vitamins D, E and C in immunity and inflammation. J Biol Regul Homeost Agents. 2013 Apr-Jun;27(2):291-5. PMID: 23830380.
Vous avez aimé, partagez Pinterest

Commentaires

Vous devez être connecté à votre compte pour pouvoir laisser un commentaire.
Cet article n'a pas encore été commenté, soyez le premier à donner votre avis
Notre sélection d'articles
Forêt SuperSmart dans la mangrove
Comment SuperSmart a planté des milliers d’arbres grâce à vous

Grâce à une opération menée en avril 2021, SuperSmart a fait pousser des milliers d'arbres à Madagascar. Découvrez les retombées positives de ce projet auquel vous avez été nombreux à participer.

Plantes ayurvédiques, pilon et flacon
Les 8 plantes médicinales ayurvédiques les plus efficaces

Depuis des millénaires, la médecine ayurvédique s'appuie sur l’alimentation et l’utilisation de plantes pour soigner le corps et l’esprit... Et son succès ne s'est jamais démenti. Découvrez les 8 meilleures plantes ayurvédiques à connaître.

Plantes aromatiques et médicinales qui sèchent
Les 10 meilleures plantes aromatiques et leurs bienfaits sur la santé

En plus de parfumer nos plats, certaines plantes aromatiques ont des effets positifs sur notre santé. Découvrez la liste de ces plantes riches en arômes... et en bienfaits.

Fruits et légumes riches en phytonutriments
Phytonutriments : qui sont-ils ? Lesquels favoriser pour votre santé ?

Les phytonutriments restent encore dans l’ombre des vitamines et minéraux. Pourtant, ils détiennent aussi leurs superpouvoirs. Quel est leur rôle ? Quels sont ceux à consommer en priorité ?

Grande ortie Urtica dioica
Santé : les bienfaits redoutables des compléments alimentaires d’ortie

L’ortie est une plante qui pousse en quantité sur le bord des chemins de campagne. Mal aimée des jambes nues à cause de son pouvoir urticant, elle est pourtant pleine de vertus lorsque l’on sait l’utiliser... Découvrez ses bienfaits.

Grande ortie Urtica dioica
Santé : les bienfaits redoutables des compléments alimentaires d’ortie

L’ortie est une plante qui pousse en quantité sur le bord des chemins de campagne. Mal aimée des jambes nues à cause de son pouvoir urticant, elle est pourtant pleine de vertus lorsque l’on sait l’utiliser... Découvrez ses bienfaits.

Ces produits devraient vous intéresser

Nouveau
Daily 3®Daily 3®

La formule multivitaminée la plus complète que l’on puisse prendre en une seule gélule.

$49.00
+
Daily 6®Daily 6®

Une version enrichie ​de la célèbre formule multivitaminée Daily 3

$89.00
+
Daily 2® Timed ReleaseDaily 2® Timed Release

Une formule multivitaminée exceptionnelle à libérationprolongée

$38.00
+
-35%
Liposomal Vitamin CLiposomal Vitamin C

Une forme de vitamine C naturelle et liposomale pour une absorption inégalée

$29.25$45.00
+
Magnesium OrotateMagnesium Orotate

Un complément exceptionnel d'orotate de magnésium à la biodisponibilité maximale

$34.00
+
Methylcobalamine Methylcobalamine

La forme de vitamine B12 la plus optimale pour l'organisme

$19.00
+
Nouveau
Adaptogenic PotionAdaptogenic Potion

Une potion ayurvédique pour soutenir l'organisme et évacuer le stress

$34.00
+
Annatto TocotrienolsAnnatto Tocotrienols

Annatto Tocotrienols, la meilleure source naturelle de vitamine E

$34.00
+
© 1997-2021 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
© 1997-2021 Fondation pour le Libre Choix. Tous droits de reproduction réservés
Nortonx
secure
Warning
ok